6 étapes pour passer du gel douche conventionnel au savon naturel

soap-bubble-colorful-ball-soapy-waterQu’utilisez-vous comme savon ? En avez-vous plusieurs ? Gel douches, savons pour le visage, le corps, les différents types de peau, à tel ou tel parfum, pain de savon, savon de Marseille… Petit guide pour y voir plus clair.

1.Les gels douches classiques sur le banc

d0bdfb6c1f44d050c3c917026da593d0

Qu’est-ce qu’un gel douche ? Le gel douche qu’on utilise pour se laver a été étudié pour mousser et déposer un léger film sur l’épiderme qui rend la peau douce au toucher. A noter que ce n’est pas la mousse qui lave, ça rend juste l’utilisation du produit agréable, parce qu’à la télé elle est associée au bien-être ou au luxe.

L’UFC-Que Choisir a publié, mercredi 7 juin, une nouvelle liste de plus de 1 000 produits qui contiennent un ou plusieurs « ingrédients indésirables« . Les gels douches en proposent un beau cocktail. On peut y trouver des allergènes comme le MIT, des irritants comme le sodium lauryl sulfate, des perturbateurs endocriniens comme le sodium propylparaben. Au total, 67 gels douche contiennent l’un de ces produits. Certaines grandes marques répandues figurent dans cette liste, comme Le Petit Marseillais. De quoi nous faire passer l’envie de se doucher !

De plus certains produits jouent sur une composition naturelle mais ne contiennent que 1% de l’ingrédient mis en valeur sur le packaging !

On peut aussi se poser des questions sur le mode de production (artisanal, industriel) et la provenance du produit (local ou l’autre bout du monde), mais aussi sur son emballage : recyclable ou pas ? A noter que la plupart des flacons de gels douches se recyclent !

gels_douche_savons_avis_test__1_Par ailleurs, combien avez-vous de produits pour vous laver ? Combien en utilisez-vous réellement ? Est-ce que votre salle de bains ressemble à ça ? Peut-être est-il temps de faire un peu de tri, et de séparer des produits périmés, que vous n’utilisez plus, ou que vous ne voulez plus utiliser après avoir découvert ce qu’ils contiennent !

 

 

2. Comment choisir son gel douche

savon-gel-douche

Il existe de nombreux produits tout à fait sains. A commencer par ceux listés par le magazine 60 Millions de consommateurs dans le hors-série « Cosmétiques non toxiques« , comme un gel douche de la marque Sanex. Pour vous aider à choisir, quelques pistes :

  • Regardez la liste des ingrédients. En général, plus elle est courte, mieux c’est !
  • Si vous avez un doute sur un ingrédient, vous pouvez le chercher dans la base de données INCI.
  • Aidez-vous des labels : Ecocert, Nature & Progrès etc. Attention un label ne signifie pas forcément qu’il y a aucun ingrédient indésirable ! Vous pouvez consulter ce petit guide des labels pour en savoir plus.
  • Vous pouvez acheter du savon liquide en vrac dans nombreux magasins. Par exemple à La Recharge à Bordeaux. Pour trouver où, rendez vous sur l’appli ConsoVrac
  • Diminuez le nombre de produits ! On nous fait croire qu’il faut un produit spécifique pour chaque partie de notre corps, ou pour différentes utilisations. Mais on peut très bien faire plus avec un seul produit !

 

3. Passer au savon solide

savons

Mais pourquoi donc ? Le savon solide (ou pain de savon) a plusieurs avantages par rapport au gel douche.

Tout d’abord, il est souvent plus sain : moins d’ingrédients au total, moins d’ingrédients indésirables, c’est plus simple et meilleur pour la santé.

Ensuite le savon solide représente moins de déchets : prenez le en vrac, ou emballé dans du carton, et pensez à tous ces flacons que vous évitez !

D’autre part il vient d’une production plus écologique : la méthode artisanale de la saponification à froid consomme peu d’énergie et rejette peu d’eaux usées dans la nature. Les savons solides ont un faible impact écologique : ils génèrent 25% de CO2 en moins que les savons liquides de leur fabrication à leur fin de vie.

 

Le pain de savon est plus économique : il dure plus longtemps et coûte moins cher. Par exemple seuls 0,35 grammes de savon solide sont nécessaires pour se laver les mains contre 2,3 grammes de savon liquide.

Et en bonus minimaliste je rajouterai qu’un pain de savon permet de tout laver (mains, visage, corps, linge, et bien plus encore), et aussi qu’il est très pratique en voyage (pas d’accident de bouteille qui fuit), ce qui permet d’avoir moins de produits à la maison et en voyage !

4. Comment choisir son savon solide

pexels-photo-206285

Les ingrédients

Le savon est le résultat de la réaction chimique entre une matière grasse et une base (soude).

La liste des ingrédients devrait donc ressembler à ça :

  • des huiles et/ou beurres végétaux saponifiés. Le premier mot du nom est « Sodium » tandis que le dernier mot fini par « -ate ». Par exemple : « Sodium Olivate » pour l’huile d’olive saponifiée
  • de la glycérine : « Glycerin » produit par la réaction de saponification

comment-fabriquer-du-savon-tutoriel-et-superbes-idee-pour-faire-son-savon-soi-memeAvec éventuellement des compléments tels que :

  • du lait d’ânesse
  • des huiles essentielles
  • des grains solides comme exfoliant
  • des colorants naturels comme l’argile

Ils ne devraient pas apparaître :

  • parfums de synthèse
  • conservateurs
  • colorant artificiels
  • la graisse animale : peut être utilisée pour la saponification, à accepter ou non selon vos convictions
  • l’huile de palme : à éviter. A noter que c’est ce qui donne la couleur blanche au savon de Marseille. Privilégier donc la couleur verte (huile d’olive).

Le choix des huiles utilisées pour la fabrication donne des propriétés particulières au savon. Ainsi le savon d’Alep contient de l’huile de baies de laurier, antiseptique. Il existe donc une infinité de savons différents, ce qui vous permet de varier les plaisir et les utilisations.

La fabrication

fabrication_du_savon_artisanal_etape_14Les savons industriels sont fabriqués par saponification à chaud : les huiles utilisées perdent alors une partie de leurs propriétés. Ce procédé permet d’aller plus vite, donc de produire plus, mais consomme plus d’énergie.

 

 

La saponification à froid est utilisée pour les savons artisanaux : les ingrédients conservent toutes leurs propriétés, et le temps de séchage est alors de plusieurs semaines.

L’appellation « savon surgras » caractérise les savons où l’on a rajouté plus d’huile que nécessaire pour la réaction. Surgras 8% signifie qu’il y a 8% d’huile qui n’a pas réagi et est resté sous forme d’huile, pour hydrater la peau. Ces savons sont plus nourrissants et conviennent alors pour tous types de peaux, même les peaux sèches.

Le savon

images28O1JCQKUn bon savon se trouve sous forme de pavé rectangulaire solide, ou mieux, à la coupe ! En vrac donc, ou emballé dans du carton. Vous devez pouvoir voir un sceau (de la savonnerie, savon de Marseille, savon d’Alep, 72% etc).

 

 

5. Trouver son savon

pain-de-savon-echosverts-com

Maintenant que vous savez comment choisir votre savon, où en trouver ?

  • Savon de Marseille : il n’existe que 4  fabricants de vrai savon de Marseille, plus d’informations ici.
  • Savonneries artisanales : la boutique aromathérapie à Villenave d’Ornon, Graines de savon au Porge et bien d’autres encore
  • Les revendeurs : La Recharge, WAN (près de la place du Parlement), certains magasins bios
  • Les créateurs : j’aime beaucoup acheter des savons lors des marchés de créateurs ou des marchés de Noël. J’ai ainsi l’occasion de discuter directement avec le producteur pour en savoir plus sur son mode de fabrication et ses ingrédients.

Souvenez-vous que vous pouvez acheter un très bon savon directement à un producteur à côté de chez vous, plutôt qu’acheter sur internet un savon fabriqué à des centaines de kilomètres. Rien ne vaut le contact et la discussion !

6. Fabriquer son savon

mur

Il est également possible de fabriquer du savon soi-même, dans sa cuisine ! Evidemment il y a quelques règles de sécurité à suivre, mais c’est tout à fait faisable. Ainsi on peut réellement choisir ce qu’il y a dans son savon, et être fier de sa création. Il existe de nombreux tutoriels sur le net, par exemple celui-ci.

 

 

bath-splashing-ducks-joy-160992

Maintenant que le savon n’a plus de secret pour vous, profitez de votre douche, ou même de votre bain (de temps en temps) !

 

 


3 réflexions sur “6 étapes pour passer du gel douche conventionnel au savon naturel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s