Si on troquait ?

La plupart des objets que nous achetons n’ont pas besoin d’être achetés neufs.  On peut même les obtenir sans les acheter, grâce aux dons par exemple. Ou encore au troc ! Cette action magique permet d’échanger un objet par un autre, en faisant confiance à quelqu’un, sans aucune transaction financière. Et en pratique, comment ça marche ?

agreement-blur-close-up-955388

  • agriculture-basket-beets-533360Exemple 1. Mon homme fait pousser de beaux légumes dans notre jardin, et les échange parfois avec des amis. Contre de belles bottes de radis nous avons eu par exemple des oignons frais, ou encore une bouteille de vin

Quels objets

N’importe quel objet peut être troqué, petit, gros etc. L’important est d’être honnête sur son état.

L’objet désiré

Le troc permet d’utiliser des objets d’occasion, plutôt que d’utiliser de nouvelles ressources et énergie pour créer des objets neufs. Il faut être un peu patient quand on passe par le troc. Et plus on cherche quelque chose de précis, plus il faut du temps.

L’objet à donner

Pour troquer, il faut avoir un ou plusieurs objets dont on veut se défaire. Pour moi cette partie est facile parce que je fais souvent le tri chez moi. J’ai un carton dans lequel je mets régulièrement des objets dont je ne veux plus (vêtements, livres, vaisselles etc). Je le montre aux amis qui passent, et quand il est plein je l’emmène à la recyclerie.

  • Exemple 2. En faisant le tri chez moi j’ai repéré de gros coussins carrés que je n’utilisais jamais. Lors d’une soirée entre amis je les ai sortis en me disant « si on ne s’en sert pas ce soir, on ne s’en servira jamais ». Effectivement on ne s’en est pas servis. Une amie les remarque et me fait des compliments sur ces coussins. Je lui demande si elle les veut. Après discussion, elle accepte de les prendre, mais elle veut me donner quelque chose en échange. Je lui parle de quelques objets dont nous avons besoin dans la cuisine, parmi lesquels une essoreuse à salade (la nôtre est cassée et irréparable). Elle est repartie avec les coussins, très contente. Plusieurs semaines plus tard, elle me tend une essoreuse à salade d’occasion, récupérée dans sa famille.

close-up-court-courthouse-534204

La valeur

Les objets troqués doivent satisfaire les 2 parties. Il faut prendre en compte leur valeur neuve, leur état (jamais servi, ancien mais fonctionnel, etc), la volonté et l’urgence de s’en débarrasser et de l’acquérir etc.

La communication

Comment faire le lien entre une personne qui aurait l’objet désiré, et vous ? Pour moi le troc commence par mon entourage, des gens en qui j’ai confiance, et avec qui je peux communiquer directement. Je leur parle des objets de mon carton, pour voir si ça les intéresse. Et je leur parle de ce que je recherche. Parfois ça marche. Parfois ça marche mais en décalé : le troc ne se fait pas immédiatement.

mytroc.fr_-600x400

Au-delà de l’entourage, il existe des outils numériques qui facilitent le troc. Par exemple des groupes facebook spécialisés, en général sur un territoire donné (ex : le groupe « troc de Bordeaux). Ou encore des sites internet comme mytroc.fr, simpletroc.com, lecomptoirdutroc.fr. Sur le principe des petites annonces, on montre les objets dont on veut se défaire, on peut orienter sur ce qu’on cherche, et les gens proposent des trocs.

  • Exemple 3. J’avais chez moi un clic clac dans la 2e chambre. Il ne servait pas à grand chose, à part à poser des affaires dessus. Par contre il prenait beaucoup de place. Or je voulais d’autres rangement pour mieux ranger mes affaires. J’ai parlé du clic clac à des amis, qui en cherchaient un . Et à tout hasard je leur ai demandé s’ils n’avaient pas des étagères. Il se trouve que justement ils en avaient en trop ! Nous avons donc troqué le clic clac avec les étagères.

Dans tous ces exemples il n’y a eu aucun échange d’argent. Par contre les 2 parties sont très contentes ! Ces trocs ont permis d’éviter des déchets, d’éviter de consommer plus de ressources pour fabriquer des objets neufs, de donner une deuxième vie aux objets, de renforcer le lien entre amis, et il permet également d’économiser de l’argent !

coin-hand-money-221534

Ce principe d’échange peut également se faire avec des services, des compétences. Par exemple mon amie ostéopathe accepte qu’on la paye parfois différemment, avec des bouteilles de vin, avec une séance de soin pour elle, avec une aide informatique etc. Entre voisins, on peut ainsi partager ses compétences avec un SEL (système d’échange local). Par exemple je donne un cours de guitare contre un cours de cuisine etc. Pour trouver un SEL près de chez vous rendez-vous sur annuairedessel.org.

 Et vous, avez-vous des histoires de troc ? Avez-vous envie de vous lancer ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s